Des frais supplémentaires pour diffuser vos annonces Google Ads

Publié le : 3 mars 2021

C’est officiel, à partir du 1er mai 2021, la régie publicitaire de Google facturera des frais supplémentaires aux annonceurs diffusant des annonces publicitaires en France et en Espagne. Si vous n’étiez pas encore informé, Google Ads peut appliquer des frais supplémentaires, liés au coût de l’exercice d’une activité, en s’appuyant sur des réglementations ou des taxes spécifiques à chaque pays ou région.

 

Il faudra désormais débourser 2% de votre budget d’achat média dès que vous diffuserez des annonces sur le territoire français ou espagnol. Ces 2% sont destinés à couvrir une partie des coûts associés au respect de la réglementation concernant la taxe sur les services numériques. Cette nouvelle impacte directement annonceurs et agences / régies publicitaires qui n’avaient jusqu’à présent pas pour habitude de prévoir des budgets supplémentaires de “frais de service”.

 

Pourquoi Google impose des frais supplémentaires

Depuis juillet 2019, une taxe sur certains services fournis par les grandes entreprises du secteur numérique (prestations de ciblage publicitaire), autrement appelée TSN, s'applique. Il faut retenir que les entreprises dont les revenus dépassent le seuil de 750 millions d’euros au niveau mondial (dont 25 millions rattachés à la France) devront s'acquitter de la taxe à la fin de leur exercice comptable. A savoir que cette taxe représente 3 % du montant des sommes perçues en contrepartie des services numériques rattachables à la France.

 

Google, faisant partie des GAFA, est donc directement visé par cette taxe qui avait pourtant été suspendue par le Ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, en 2020. Pour faire face à ces frais supplémentaires, la régie publicitaire a donc pris des mesures : imposer 2% de frais de “transactions” aux annonceurs souhaitant diffuser des annonces en France dans le but de compenser ses propres taxes.

 

Comment réagir face à cette annonce de Google ?

Si vous souhaitez diffuser des annonces via la plateforme publicitaire Google Ads, vous devrez redoubler de prudence lorsque vous définirez vos budgets globaux ou journaliers car une nouvelle ligne viendra s’ajouter à vos factures : celle des 2% de votre budget d’achat, qui peut s’avérer être rapidement une somme conséquente et surtout, pas prévue.

 

Comme vous vous en doutez, il n’y a pas d’autre recours que celui de s’acquitter de ses nouveaux frais pour continuer de diffuser vos publicités sur YouTube, Google Maps, Gmail ou encore sur le réseau de recherche et les sites partenaires de Google.


Ce qu’il faut retenir

Désormais, 2% supplémentaires à régler figureront sur une ligne distincte de votre facture. Ils s'afficheront également dans la section "Transactions" de votre compte Google Ads. Ces frais seront également soumis à toutes les taxes applicables en France (rien de nouveau de ce côté-là) comme la TVA par exemple.

 

Si vous réglez vos factures mensuellement ou en prélèvement automatique, les 2% seront ajoutés automatiquement au budget de votre compte Ads. Pour y voir plus clair, Google fournit un exemple : “si vous disposez d'un budget de 100 € et que vos annonces diffusées en France génèrent des coûts d'exploitation réglementaires de 2 €, vous serez facturé 102 €”.

 

Attention, si vous avez choisi de régler vos factures manuellement, les 2% pourront être réclamés a posteriori. Les frais seront alors déduits de votre solde à payer : “si vous générez des coûts d'exploitation réglementaires de 2 € pour des annonces diffusées en France et que vous effectuez un nouveau paiement de 100 €, vous disposerez d'un crédit de 98 € que vous pourrez utiliser pour diffuser des annonces (100 € - 2 €). Votre solde disponible indiquera alors 98 €”.

 
 
 

Faites auditer votre trafic, votre référencement, votre marquage statistique, votre e-reputation ou simplement contactez-nous pour tout besoin sur votre présence digitale.

SEO Camp, l'association du référencement
Partager