Retour d'expérience de Google sur les interstitiels

Publié le : 24 juillet 2015

Les interstitiels, écrans promotionnels affichés à la place de la première page consultée sur un site, n'ont jamais été bien vu en référencement naturel. Récemment, des déclarations de Googlers avaient remis le sujet en Une, notamment pour les interstitiels sur mobile. Le 23 juillet 2015, c'est l'équipe Google+ qui communique une étude interne. Cette étude porte sur l'utilisation d'un interstitiel proposant, à l'arrivée sur le site mobile plus.google.com, le téléchargement de l'application. Voici les chiffres fournis par Google : 9% de clics sur le bouton "Télécharger" (avec un % de téléchargement a priori bien moindre) et un taux de rebond de 69%.En remplaçant l'interstitiel par une bannière moins intrusive, la consultation du site mobile a augmenté, et les installations d'applications n'ont quasiment pas baissées. Porté par une telle argumentation, Google considère que c'est un signal négatif pour le site, et voudrait aussi pénaliser le contenu caché par l'interstitiel. Pour tout ceux qui les utilisent encore, c'est dès maintenant qu'il faut anticiper et mettre en place une solution adaptée. A suivre

Nombreux sont les sites mobiles qui utilisent des interstitiels promotionnels pour inciter les mobinautes à télécharger des applications mobiles natives. Il est vrai que ces dernières fournissent en général une meilleure expérience utilisateur, car certaines de leurs fonctionnalités sont difficilement accessibles sur un navigateur. Aussi, nombreux sont les propriétaires d'applications qui estiment bon d'encourager les mobinautes à installer la version native de leur service ou propriété en ligne. 

Faites auditer votre trafic, votre référencement, votre marquage statistique, votre e-reputation ou simplement contactez-nous pour tout besoin sur votre présence digitale.

Partager