L'utilisation du HTTPS majoritaire pour Google

Publié le : 3 novembre 2016

Google partage des données sur l'usage du HTTPS, après avoir convertit de nombreux acteurs dans la démarche "Let’s Encrypt".

Issues des données d'utilisateurs du navigateur Chrome, les informations partagées par Google seront désormais accessibles dans le rapport Transparence des informations. Avec ce premier rapport, Google nous apprend que la part de pages chargées en HTTPS est devenue majoritaire, et que le temps de consultation de sites HTTPS représente 2/3 du temps de navigation.

Les écarts sont assez importants selon les systèmes d'exploitation (Linux en tête, Android en dernier) et selon les pays (le Japon étant beaucoup moins adepte du HTTPS que les Etats-Unis, le Mexique, l'Inde ou la France).
Bien entendu, une part non négligeable de ce volume HTTPS est dû à Google et à ses produits : début 2014, il y avait à peu près 50% de connexions HTTPS sur les serveurs Google, il y en a aujourd'hui 85% (les produits les plus en retard étant Google Finance et Google Actualités).  
Google fournit également un TOP 100 des sites les plus populaires (hors Google) représentant à peu près 25% du trafic mondial. Pour Google, 1/3 de ces sites sont parfaitement respectueux des standards modernes du HTTPS, et la moitié utilisent le HTTPS (de façon moins complète).

Là encore, la part élevée de ces sites utilisant le HTTPS influe directement sur les données globales. Le mouvement n'est toutefois pas prêt de s'arrêter, puisqu'à la manière du Google Mobile Friendly, le moteur commence à laisser entendre que certaines de ses fonctionnalités (AMP HTML pour l'instant) ne seront plus accessibles aux sites en HTTP...

 

 

Faites auditer votre trafic, votre référencement, votre marquage statistique, votre e-reputation ou simplement contactez-nous pour tout besoin sur votre présence digitale.

Partager