Comment améliorer le taux de clics de vos résultats SEO sur Google ?

Publié le : 27 octobre 2021

Bien que ça ne soit pas le premier levier d’optimisation auquel on pense quand il s’agit de référencement naturel, travailler l’apparence des résultats est une brique importante du processus d’optimisation SEO. Positionner ses pages dans les  moteurs de recherche n’a d’intérêt que si celles-ci sont cliquées par les internautes. Voici quelques bonnes pratiques à connaitre pour optimiser l’affichage des résultats.

picto illustrant la rédaction de balises Title

Utilisez des titres de lien accrocheurs

Les titres de liens sont les premiers éléments que regardent les internautes lorsqu'ils effectuent une recherche. Si les balises Title (qui sont utilisées le plus souvent par les moteurs de recherche pour la génération de ces titres) ont une importance particulière pour l’algorithme des moteurs de recherche, elles ont également un rôle déterminant dans les pages de résultats en influençant le taux de clics.

Pour que vos titres soient efficaces, rédigez des balises Title qui interpellent : faites apparaitre par exemple la date (l'année à minima) de vos contenus si ils sont relativement récents, mettez en avant des arguments commerciaux si le contexte s’y prête… Vous pouvez aussi utiliser raisonnablement des caractères spéciaux (crochets, symboles divers...) pour rendre vos résultats plus attrayants. À noter que ces types de caractères ne sont pas systématiquement repris par les moteurs de recherche.

picto illustrant la rédaction de balises meta-description

Personnalisez les meta-descriptions

Les meta descriptions sont souvent peu exploitées voir ignorées par les éditeurs de site. Elles sont pourtant très utiles aux internautes, qui cherchent à savoir si les résultats qui leur sont proposés répondent bien à leurs demandes.

Rédigez des descriptions personnalisées, captivantes et qui mettent en valeur vos contenus. Vous augmenterez ainsi les chances que vos pages soient visitées.

Adapter la longueur de ses descriptions est également conseillé pour limiter les chances que celles-ci soient réécrites plus ou moins habilement par les moteurs de recherche (Google affiche en moyenne 130 caractères pour les descriptions). Des outils en ligne permettent de simuler l’apparence de ses pages dans les résultats des moteurs, ils sont utiles lors de la rédaction des balises meta pour vérifier que les affichages ne soient pas tronqués.

Picto illustrant les données structurées

Capitalisez sur les résultats enrichis / données structurées

Les résultats enrichis sont des résultats qui bénéficient d'affichages améliorés sur les moteurs de recherche (notation avec étoiles, image d'illustration, autres affichages spécifiques…).

Ces affichages sont attrayants pour les internautes, qui sont beaucoup plus enclins à cliquer sur ce type de résultats que sur des liens classiques. Ils sont de ce fait un excellent moyen de se démarquer de la concurrence.

exemple d'un résultat enrichi sur une page de recette de cuisine

Pour pouvoir en bénéficier, il est nécessaire d'avoir recours aux données structurées. Il s’agit de bouts de codes utilisés par les moteurs de recherche pour mieux comprendre les informations présentes dans une page, et proposer ces affichages améliorés. Ces codes ne sont pas visibles par l’internaute, mais bien lisibles par Google et les autres moteurs.

À noter que ces affichages ne concernent que certains types de contenus comme les recettes de cuisine, les offres d’emploi, les pages produits… Pour savoir si vos contenus sont éligibles aux affichages enrichis, vous pouvez consulter la documentation de Google, qui liste l’ensemble des fonctionnalités qui sont proposées sur les pages de résultats du moteur.

L’implémentation des données structurées implique une certaine maitrise technique. Il peut être nécessaire de faire appel à une agence spécialisée pour se faire accompagner dans leur mise en place.

Analyse des données de la Search Console

La Google Search Console, qui permet de suivre les performances d'un site dans le moteur de recherche, permet d'identifier rapidement les pages qui sont les moins cliquées dans les résultats.

Pour cela, il faut :

  • se rendre dans l’onglet Performances
  • activer le graphique CTR moyen qui correspond au taux de clics
  • filtrer les résultats par Impressions ou CTR afin de voir quelles sont les pages qui peinent à générer des clics

aperçu de l'interface de l'onglet performance de la Search Console

Grâce à ces informations, vous pourrez concentrer vos efforts d'optimisation sur les pages les moins performantes, en appliquant les bonnes pratiques décrites dans cette fiche.

Bien-sûr, un taux de clics faible ne s’explique pas uniquement par un manque d’optimisation de l’affichage dans les résultats. Le positionnement d’une page et la quantité de fonctionnalités proposées par les moteurs de recherche sur la page de résultats sont aussi des paramètres à prendre en compte. Rendre ses résultats plus attrayants est donc un levier utile, mais qui doit s’accompagner d’autres actions en fonction des requêtes ciblées et du positionnement existant.

Faites auditer votre trafic, votre référencement, votre marquage statistique, votre e-reputation ou simplement contactez-nous pour tout besoin sur votre présence digitale.

SEO Camp, l'association du référencement
Partager