Evolutions dans les pages de résultats Google

Publié le : 17 janvier 2018

Des réponses dans les résultats de recherche

Nombre de recherches ont pour seule finalité d’obtenir une réponse à une question. Ces derniers mois, Google a donc continué de modifier les résultats de son moteur de recherche dans cette optique. Les « People Also Ask », présents depuis 2015 aux États-Unis sont disponibles en France depuis novembre 2017. Cette nouveauté prend la forme d’un bloc avec d’autres questions liées au sujet de la recherche. Dans le cas où la recherche est « comment utiliser analytics » le bloc contiendra « Qu’est-ce que Google analytic ? », « Comment ouvrir un compte Google Analytics ? », etc… Le clic sur une de ces questions affichera une réponse extraite d’un site web. Chaque réponse visionnée entraîne l’apparition d’une nouvelle question.

Capture d'écran d'une page de résultat avec les People Also Ask
Illutration de l'exemple des "People Also Ask"

Actuellement les « People Also Ask » n’apparaissent que pour des questions fréquemment recherchées. Ce changement prouve encore une fois que Google est de plus en plus un moteur de réponse. Cela pose de nouveaux enjeux en termes de SEO. Cette fonctionnalité baisse mécaniquement le trafic des sites n’étant pas positionnés dans les réponses directes aux questions. Au-delà des recherches web, la recherche vocale (notamment à partir d’enceintes intelligentes) va multiplier ce type de recherches. L’intérêt à être positionné dans les « People Also Ask », évident aujourd’hui, s’en trouvera renforcé à l’avenir.

Voici quelques indices pour apparaître dans ces réponses :

  • La page est dans les 10 premiers résultats sur la recherche ciblée
  • Optimiser le contenu éditorial pour qu’il soit de très bonne qualité et supérieur à 900 mots
  • Le contenu doit répondre à la question visée de façon courte, si possible en haut de la page
  • Respecter les bonnes règles d’optimisation des balises meta
  • Structurer le contenu de la page avec des paragraphes courts, des listes et des tableaux

L’augmentation de la taille des « meta description »

Une autre modification opérée par le moteur de recherche concerne le nombre de caractères dans la description des pages web qui passe de 160 caractères en moyenne à 230.

Page de résultat pour la requête Noël en 2016
Capture d’écran avant l’augmentation des caractères
Page de résultat pour la requête Noël en 2017
Capture d’écran après l’augmentation des caractères

Google nous indique que cela permet à l’internaute d’avoir plus d’informations sur le contenu d’une page avant d’y accéder. D’après le porte-parole du moteur, il n’est pas nécessaire de changer le contenu de ses balises « meta description ». La plupart des descriptions sont générées automatiquement pour correspondre à la recherche en cours. Si le contenu de la balise n’est pas adapté aux mots-clés de la recherche, le moteur va choisir un extrait de la page et l’afficher.

Il faut néanmoins garder en tête que ce n’est pas la longueur de la balise qui augmentera le taux de clic. Une description claire, en lien avec le titre et le contenu de la page, et surtout qui soit attractive pour l’utilisateur doit être privilégiée.

La géolocalisation pour améliorer les résultats locaux

Un autre des changements mis en place concerne la géolocalisation. Que vous cherchiez « comment utiliser analytics » sur Google.fr, Google.com ou Google.be, vous obtiendrez les mêmes résultats.

Jusqu’alors les résultats n’étaient pas les mêmes selon les versions du moteur de recherche. Google les adaptait en fonction de l’adresse IP (et des habitudes de recherche de l’utilisateur) mais l’extension du moteur (.fr, .com, etc…) avait un impact important sur les résultats affichés. C’est désormais uniquement la géolocalisation qui est prise en compte par Google.

Cette modification va permettre de faciliter la vie des voyageurs qui jusqu’à présent étaient obligés de changer de version pour avoir des résultats cohérents. Ce changement n’a pas de conséquence majeure pour le référencement, l’ordre des résultats étant toujours le même. Néanmoins elle améliore la qualité des résultats localisés notamment pour les recherches mobiles qui sont aujourd’hui de plus en plus nombreuses.

Conséquences sur le référencement

Avec ces modifications, Google fait en sorte que les utilisateurs se posent moins de questions et qu’ils n’aient pas à chercher longtemps les réponses. Cette stratégie va dans le sens du développement des agents conversationnels tel que Siri, Cortona ou Google Assistant qui augmentent le nombre de recherches vocales.

Les utilisateurs vont moins consulter les pages des sites internet et restent davantage sur le moteur de recherche. Cette évolution risque d’entrainer une baisse du trafic qui peut s’avérer problématique pour les sites dont le principal moyen de financement est la publicité.

Toutefois, il s’agit d’une opportunité pour améliorer sa visibilité et sa stratégie de référencement. Google améliore l’expérience utilisateur, anticipant les attentes et facilitant les usages. Il nous invite à en faire autant. Le défi est donc grand mais les bénéfices peuvent être doubles : améliorer ses propositions pour les visiteurs et bénéficier d’une place de choix dans Google.

Faites auditer votre trafic, votre référencement, votre marquage statistique, votre e-reputation ou simplement contactez-nous pour tout besoin sur votre présence digitale.

Partager