Encore plus de publicité dans le digital

Publié le : 30 mars 2015

Le paysage digital en France représente 25% des investissements publicitaires, devant la presse (24%) mais encore derrière la télévision (27%). Ce niveau est toutefois nettement en-deçà du Royaume-Uni (37%) et de l’Allemagne (32%).

Le Search (liens sponsorisés), avec 59% des investissements, croît toujours notamment sur les segments mobile et local. Le Display (bannières) montre la plus forte croissance grâce aux formats vidéo, au programmatique/RTB (automatisation, personnalisation, temps réel) et au mobile.

La part du digital dans les investissements publicitaires continuera à progresser en 2015, toujours en partie sur les supports mobile. Google Play, l’app. store de Google, vient d’ailleurs de s’ouvrir à la publicité. Un choix sans doute gagnant pour la régie AdWords, qui peut compter sur le milliard d’utilisateurs Android pour offrir aux éditeurs d’applications un moyen de promotion jusque-là absent.

Conséquences sur le référencement publicitaire :

La publicité en ligne, en croissance continue, joue maintenant à jeu égal avec les acteurs traditionnels. Mais contrairement à eux, elle peut toucher plus de monde à moindre coût, de manière de plus en plus ciblée, s’améliorant sans cesse et comptant sur une mesure du ROI beaucoup plus fine. Avec le développement des comportements liés aux utilisations du mobile, son potentiel évolue sans cesse, de la localisation aux boutiques, des applications aux app. stores. Si le publicitaire n’est pas toujours incontournable dans une stratégie digitale, c’est un réel atout face à la concurrence.

Faites auditer votre trafic, votre référencement, votre marquage statistique, votre e-reputation ou simplement contactez-nous pour tout besoin sur votre présence digitale.

Partager