Google, de moins en moins de clics sur les résultats de recherche

Publié le : 19 février 2019

Une étude menée par Rand Fishkin et la société Jumpshot indique que le CTR (taux de clics) sur les résultats organiques (naturels) du moteur de recherche Google diminue sur les ordinateurs et les mobiles.

Rand FISHKIN est un expert reconnu du SEO. C’est également le fondateur de Moz et de SparkToro.
La société américaine Jumpshot est spécialisée en digital intelligence.


Cette baisse provient du fait que Google capte de plus en plus de trafic en proposant directement une réponse aux internautes.
Dans cette étude une comparaison des taux de clics a été faite entre les pages de résultats de recherche de Google en Europe et aux États-Unis.


Il a été constaté :

  • Une baisse des clics sur les résultats naturels
  • Une hausse des clics sur les annonces payantes (Ads)
    A noter que celle-ci ne compense pas la baisse des clics sur les résultats naturels
  • Que de plus en plus d’internautes se contentent des informations renvoyées directement par Google et ne cliquent même plus sur un résultat.

D’après les estimations, ce sont 30% des requêtes qui ne génèreraient pas de visites sur un site.
La baisse est encore plus marquée sur les mobiles. Cela est principalement dû à la taille des écrans et surtout au fait qu’ils sont bien souvent remplis de carrousels, de rich snippets, de liens sponsorisés.
Les mobinautes scrollant de moins en moins les résultats naturels restent invisibles.


Google devenant de plus en plus un moteur de réponses, la difficulté à générer du trafic via le référencement naturel va croitre. Surtout sur le mobile qui devient la norme.

Cette étude confirme ce que les référenceurs et spécialistes du web voyaient se dessiner.
Il est donc nécessaire d’exploiter toutes les ressources, les leviers afin de capter l’attention des internautes et générer du trafic qualifié.

Faites auditer votre trafic, votre référencement, votre marquage statistique, votre e-reputation ou simplement contactez-nous pour tout besoin sur votre présence digitale.

Partager