Les principaux sujets SEO, SEA, SMO, SEM, Web Analytics de 2014

Publié le : 22 décembre 2014

Le nouvel algorithme Colibri lancé fin 2013 relie les termes recherchés pour donner un sens à l’intention de l’internaute, et fournir ainsi des réponses plus satisfaisantes.

Les robots de Google, eux, ont besoin de comprendre ce que voient les utilisateurs et l’expérience qui en découle. Ils jugent l’aspect d’un site, au moins partiellement. Et ils seront d’ailleurs peut-être rapidement capables de juger le côté artistique du design, la R&D Google travaillant avec un certain succès à un système automatique de légendes pour les photos.

Le moteur lutte toujours contre le SPAM avec les mises à jour de ses filtres Panda et Penguin, les nombreuses pénalisations de réseaux et sites. Il indique également qu’il ne prendra plus en compte les contenus qui ne sont pas directement visibles (c’est-à-dire les contenus s’affichant au clic ou au passage de la souris dans des onglets, des blocs déroulants, des accordéons, …).

Parmi les nombreux changements dans l’affichage des résultats, les plus marquants ont été le raccourcissement des titres (un des choix dictés par l’affichage sur mobile), les pages de plus en plus nombreuses affichant des résultats Knowledge Graph et OneBox, mais aussi un deuxième champ de recherche pour les requêtes de marque.

Le mobile était inévitable en 2013, il est devenu incontournable en 2014 pour la plupart des acteurs du digital. Le transfert de trafic vers les sites mobiles (ou responsive web design) et vers les applications se poursuit et s’accroit, la part des smartphones et tablettes dépassant parfois la part des ordinateurs. Pour sa part, Google a cette année été d’une prodigalité remarquable envers les éditeurs :

  • de nombreuses recommandations spécifiques et de nouveaux outils de diagnostics,
  • l’indexation des applications dans les résultats,
  • de nouvelles fonctionnalités pour Google AdWords
  • et dernièrement la mention « Site mobile » dans les résultats sur mobile.

L’aspect local, souvent associé au mobile, est plus diffus mais tout aussi incontournable, avec des intentions de recherche ou des usages en proximité de plus en plus répandus et fréquents. Chez Google, cela s’est traduit de plusieurs façons :

  • une évolution des résultats localisés Google Maps avec une modification du périmètre ciblé par défaut et une pertinence potentiellement meilleure,
  • des annonces AdWords « En stock à proximité »,
  • des statistiques sur les fiches Google+ Local,
  • les cartes personnalisées Google My Maps dans les pages de résultats…

Et une intention limpide de satisfaire les internautes tout en accroissant les utilisateurs des services Google.

Google AdWords s’est enrichi de plusieurs rapports, fonctionnalités et formats d’annonces : le remarketing, la connexion des annonces avec les stocks Google Shopping, les annonces à durée de vie limitée pour les promotions, la prise en charge des numéros de téléphone, ...

Les autres acteurs de la publicité online sont aussi dans une dynamique de croissance avec le déploiement des publicités Twitter pour tous, les rumeurs de l’extension du programme d’Amazon et surtout Atlas qui étend la portée publicitaire de Facebook au-delà de son réseau social.

Les recommandations de la CNIL sur les cookies ne doivent pas faire oublier les nombreuses améliorations des solutions de Web Analytics cette année. Google Analytics est devenu Universal Analytics, et la mise à niveau du marquage doit être programmée en 2015. Donnant plus de possibilités, cette nouvelle version est encore plus puissante avec Google Tag Manager, outil permettant de gérer l’ensemble des marquages d’un site à distance dans une interface de plus en plus riche et simple d’utilisation.

Autres informations en rapport

Faites auditer votre trafic, votre référencement, votre marquage statistique, votre e-reputation ou simplement contactez-nous pour tout besoin sur votre présence digitale.

Partager