OVH encrypte le monde

Publié le : 4 août 2016

Dans la foulée des géants du web, OVH rejoint le HTTPS. L’acteur français, hébergeant 2/3 des sites français et occupant la 4e place mondiale, n’a pas fait les choses à moitié puisqu’il a simplement implémenté le HTTPS pour tous les sites qu’il héberge en mutualisé. Autrement dit, si vous avez un site mutualisé chez OVH, il est aujourd’hui accessible à la fois en HTTP et en HTTPS. 

Conséquences sur le référencement naturel

Comme le souligne la documentation de l'hébergeur (https://docs.ovh.com/fr/fr/web/hosting/eviter-les-pieges-du-ssl-avec-mon-site-web/), il y a des éléments à surveiller pour qu’un site HTTPS fonctionne correctement et soit bien suivi par les moteurs de recherche. Il y a donc, pour tous les sites hébergés en mutualisé chez OVH, des contrôles à faire et des actions à entreprendre pour ne pas souffrir de cette opportunité.

Concernant le bonus que Google accorde aux sites HTTPS, il y a peu de chances que les certificats fournis gratuitement par OVH donnent des résultats spectaculaires. Le niveau de certificat est un des points qui comptent : il détermine entre autres des vérifications plus ou moins poussées sur son propriétaire.

Un des effets de bord qui devrait apparaitre concernera les statistiques : par défaut, le trafic allant d’un site HTTPS vers un site HTTP n’est pas identifiable. De nombreux sites HTTP devrait donc voir les accès directs augmenter et le trafic référent baisser, sauf à demander aux principaux référents d’ajouter une balise spécifique à leurs sites.

Faites auditer votre trafic, votre référencement, votre marquage statistique, votre e-reputation ou simplement contactez-nous pour tout besoin sur votre présence digitale.

Partager