8 erreurs à éviter sur Google Ads Search

Publié le : 6 avril 2022
8 erreurs à éviter sur Google Ads Search

Bien que le paramétrage de campagnes Google Ads Search puisse sembler accessible, il relève pourtant d’une véritable expertise. Choisir le bon objectif, définir des enchères appropriées et un ciblage pertinent… autant d’étapes cruciales pour assurer l’efficacité de son dispositif.


L’évolution de la régie publicitaire de Google, anciennement appelée Adwords, a beaucoup évolué ces dernières années et offre désormais de multitudes de possibilités pour atteindre ses objectifs (Display, Shopping, promotion d’applications, campagnes web to store, extensions d’appels, formulaire de lead génération, etc.).


Ces nombreuses options, bien qu’extrêmement utiles, peuvent pourtant venir interférer avec le bon déroulement de vos campagnes. Nous passons donc en revue les 8 erreurs les plus communes à des campagnes Google Ads Search :

 

1. L’absence d’extensions d’annonces

 

Les extensions d'annonces permettent d'ajouter du contenu visible pour les internautes lors de leur recherche. Elles ont tendance à améliorer le CTR (Taux De Clics) de vos annonces et prennent également plus de place dans les pages de résultats (SERP). Étant plus visibles que de simples annonces sans extensions, elles ont de fait plus de chance d'être cliquées et empêchent l’affichage de multiples annoncent concurrentes.

Les extensions s'adaptent automatiquement en fonction de la recherche Google des internautes, celles qui seront inutiles ne seront pas affichées. Elles permettent en plus de contourner la limite de caractères pour une annonce. Il est parfois impossible de mettre tous vos arguments de vente dans votre description. Vous pouvez ainsi renseigner vos prix, numéro de téléphone, avis, lieu de prestation, etc.

Extension d’annonce pour augmenter votre roi


2. Les erreurs d'atterrissage de vos annonces

 

Les sites e-commerces doivent spécialement faire attention à cet aspect. Lors de la configuration d'un groupe annonce, il faut rediriger les prospects vers la page landing page appropriée ou la page produit/service correspondante. L'internaute recherche une requête précise, il est pressé. Donc la page de destination doit correspondre à sa requête. En fonction de votre groupe d'annonces, vous devez rediriger vers votre page produit ou service pour éviter de perdre des conversions et des leads.

Veillez également à ce que le temps de chargement de votre landing page soit optimisé ! Plus votre page met de temps à charger, moins google diffuse vos annonces car il juge d’une mauvaise expérience utilisateur (un écart important entre votre taux de clics et votre taux de visites).


3. Le manque d’optimisations de vos landing pages

 

Optimisation des landings pages

L'optimisation de la landing page est aussi importante que l'annonce. Chaque groupe d’annonce doit avoir une landing page dédiée. Le contenu proposé sur la page de destination doit être pertinent par rapport à l'annonce sinon cela fera baisser votre quality score (QS).

Le quality score est un des paramètres qui détermine votre classement parmi les annonces. Ce score dépend de la pertinence entre l'annonce et la page web d'atterrissage, du CTR ainsi que de la requête de l'internaute.

Rappelez-vous, vous payez pour chaque clic, une fois que l'internaute a cliqué sur votre lien, il faut le convertir. C'est pour cela qu'il faut proscrire les pages trop généralistes et qui ne sont pas assez ciblées. Si le visiteur ne trouve pas en peu de temps l'objet de sa recherche, il quittera votre site.

Quelques erreurs fréquentes sont notables sur les landing pages :

  • Une page web qui ne reprend pas les termes du titre et des descriptions de votre annonce Google Adwords.
  • Une landing page ne contenant pas les mots-clés que vous achetez dans Google Ads.
  • Une landing sans sans CTA (call-to-action), inscription, demande de devis... Il est obligatoire de maximiser vos conversions et donc d’être clair dans ce que vous attendez de l’internaute. Ne présentez pas trop de choix au prospect. Il faut que vous mettiez en avant l'interaction principale que vous souhaitez créer.
  • Une landing page qui ne charge pas rapidement et qui n’est pas adaptée aux mobiles ! Responsive first.

 

4. Des correspondances mots-clés trop larges

 

Il existe différents types de requêtes pour vos mots-clés : les mots-clés en requête large (chaussure rouge), les mots-clés exacts ("chaussure rouge"), les expressions exactes [chaussure rouge] :

  • Les mots-clés en requête large, vous font apparaître sur toutes les requêtes qui comportent ou font partie du champ lexical de votre mot-clé. Si nous reprenons l'exemple précédant "chaussure rouge" un internaute recherchant sandales, pantoufles ou couleur rouge peut trouver votre annonce.
  • Les mots-clés exact, vous font apparaître uniquement sur les requêtes qui comportent exactement votre mot-clé ou qui sont accompagnés de mot-clé avant ou après cette recherche. Votre annonce Google Adwords est visible si un utilisateur tape chaussure rouge à talon ou vernis pour chaussure rouge en cuir.
  • Les expressions exactes, vous permettent de ressortir sur les recherches comprenant uniquement le mot-clé. L'utilisateur doit taper exactement chaussure rouge pour voir votre annonce.


Pour débuter une campagne, il est conseillé d'utiliser les expressions exactes et les mots-clés exacts. Vos annonces ont ainsi un meilleur CTR et un meilleur quality score. Si vous utilisez des mots-clés en requête large, ils vont apporter plus de trafic, mais les internautes auront moins de chance de convertir. Vous pouvez débuter vos campagnes avec des mots-clés en requête large, mais vous devrez investir un peu plus de temps pour monitorer vos campagnes quotidiennement afin d’exclure les termes de recherches trop éloignés de vos intentions.

Les mots-clés à exclure permettent justement de ne pas, ou plus, apparaître sur des recherches spécifiques. Si vous excluez la requête “vernis pour chaussure rouge en cuir”, votre annonce Google Ads n'apparaît plus pour l'internaute tapant ce terme. Cette fonction permet de supprimer les recherches qui ne génèrent pas de conversions mais qui vous coûtent de l’argent.


5. L’oubli de paramètres géographiques

Lors de la configuration de votre campagne, il ne faut pas oublier le ciblage géographique de vos annonces qui affecte évidemment la diffusion de vos campagnes. Bien que l’on puisse penser que le ciblage géographique n’est utile qu'aux petites entreprises locales qui recherchent des prospects proches d’eux, les grandes entreprises peuvent également l'utiliser pour toucher des régions dans lesquelles les prospects ont plus de chance de convertir.


Au-delà du ciblage géographique, il est également important de monitorer les périodes où vos prospects convertissent le mieux. Il peut donc être judicieux de stopper la diffusion de vos annonces durant la nuit ou sur certaines journées spécifiques (en semaine, ou le week-end).

 

6. Le manque de suivi statistique 

 

Il est possible pour chacune de vos annonces de contenir un lien spécifique (UTM pour Google Analytics, MTM pour Matomo, PK pour Piwik, etc.) qui vous permet de suivre l’activité de vos internautes dans votre outil de suivi statistique, et donc de juger au mieux vos performances et votre ROI. Il est donc conseillé d’ajouter ce suivi spécifique à chacune de vos URL. Ce type de lien peut être créé grâce à un outil de tracking comme celui d'ATInternet ou Matomo.

Voici un exemple de lien marqué : https://www.synerweb.fr/?pk_campaign=marque&pk_source=google-ads&pk_medium=search&pk_group=test


Il redirige vers la page d'accueil de l'agence Synerweb, mais il permet de savoir que le visiteur vient de la campagne s’appelant “marque”, de la source Google Ads Search et du groupe d'annonce “test”. Vous savez d'où proviennent vos clients et quelles sont leurs interactions avec votre site. Vous pouvez ainsi optimiser vos campagnes et annonces en fonction de chaque catégorie d'annonce et optimiser les landings pages en fonction des actions de vos prospects.

 

7. Laisser Google gérer votre campagne

 

Bien que Google Ads vous propose de nombreuses recommandations pour optimiser la diffusion de vos annonces, il n’est pas conseillé de les appliquer automatiquement. Il peut par exemple vous conseiller de passer vos mots-clés en requêtes large pour générer plus de trafic… Mais cela peut avoir comme effet de vous faire dépenser plus de budget sans pour autant générer plus de conversions, et donc de faire exploser vos coûts par leads…

Pour aller plus loin : lorsque vous créez une campagne, n’hésitez pas à réaliser des tests A/B. Vous pourrez ainsi facilement voir quelles annonces fonctionnent le mieux. Vous mettez ainsi en pause celles qui ne marchent pas ou qui ont un taux de conversion trop bas. Rappelez-vous qu'avec les liens de suivi, vous pourrez en plus comparer le comportement des prospects sur votre site web en fonction de vos annonces.

 

8. Sélectionner les mauvais mots-clés

 

Le choix des mots-clés est crucial pour une campagne Google Ads Search. Pourtant, il n'est pas toujours aisé de choisir de “bons” mots-clés… Certains vous sembleront pertinents mais les volumes de recherches associés seront trop faibles pour déclencher la diffusion de vos annonces… A contrario, choisir des mots-clés trop génériques peut détériorer la qualité de votre futur trafic. Il faut également veiller à leur concurrence et donc à leur CPC moyen.

Pour ces différentes raisons, il est fortement déconseillé de lancer une campagne Google Ads Search sans avoir réalisé une étude de mots-clés au préalable. Pour ce faire, certains outils spécialisés peuvent vous aider : SEMrush, SERanking ou même l’outil Keyword Planner de Google Ads. Attention toutefois aux contenus qui peuvent être inappropriés pour Google.

 

Conclusion

Que vous souhaitez lancer votre première campagne Google Ads Search ou que vous n’en soyez pas à votre premier coup d’essai, une petite piqûre de rappel est souvent utile. Si vous avez des doutes quant aux performances générées par vos campagnes, n’hésitez pas à nous contacter. Au delà d’auditer votre compte Google Ads, nous disposons d’une solide base de données permettant de consolider des données marchés, et donc de situer vos performances en fonction de celles de vos concurrents.

Faites auditer votre trafic, votre référencement, votre marquage statistique, votre e-reputation ou simplement contactez-nous pour tout besoin sur votre présence digitale.

SEO Camp, l'association du référencement
Partager