Copywriting : Comment rédiger une bonne accroche ?

Publié le : 29 octobre 2019
Alerte HTTPS Chrome securise

Question essentielle qui revient sans cesse, lorsque vous souhaitez valoriser votre contenu et créer du trafic. Car au-delà de la qualité du contenu, de sa pertinence, la première impression se fait sur le titre (et l’image). Alors comment rédiger une accroche efficace ?

Sans plus attendre, nous aborderons les points suivants :

  • Que faire avant de rédiger votre accroche ?
  • Quels sont les 3 principaux objectifs d’une accroche ?
  • Que doit faire une accroche efficace ?
  • Quatre types d’accroche efficace
  • La formule des U
  • Pourquoi certaines accroches ne fonctionnent pas ?
  • 10 astuces pour écrire une accroche claire

Nous allons vous donner quelques conseils pour arriver à rédiger une bonne accroche, mais avant, commençons par une définition du copywriting.

C’est la science des mots dont le principal but est de promouvoir un produit, un service, une personne, une idée, une opinion.

Que faire avant de rédiger votre accroche ?

Avant de se lancer dans la rédaction d’une accroche, il faut se poser, au minimum, trois questions :

  • Qui est ma cible ?
  • Quelles sont les principales caractéristiques du produit ?
  • Quels sont les éléments motivants l’achat de votre produit ?

Au-delà de ces interrogations, votre accroche doit répondre à un seul but : convaincre le consommateur à acheter votre produit.

Quels sont les 3 principaux objectifs d’une accroche ?

Une accroche réussie doit :

  • Obtenir l’attention
  • Communiquer son message
  • Persuader et gagner le cœur de sa cible

Tournures de phrases, mots choisis, certains attirent plus, suscitent davantage. Vous connaissez la célèbre citation de Coco Chanel “vous n’aurez pas deux fois l’occasion de faire une première bonne impression”. En copywriting, cela est d’autant plus vrai que l’attention disponible se réduit et que les contenus sont de plus en plus nombreux.

Que doit faire une accroche efficace ?

Une accroche efficace et puissante, doit permettre de :

  1. Capter l’attention
  2. Sélectionner l’audience
  3. Délivrer un message entier
  4. Inciter la cible à lire le reste du contenu

Rentrons un peu plus dans le détail.

  1. Capter l’attention : l’accroche doit faire appel à l’intérêt de la cible. Certains mots sont plus efficaces que d’autres comme “nouveauté, découvrir, maintenant, c’est ici, comment, facile, rapide, résultat,…”

  2. Sélectionner l’audience : selon les termes utilisés, l’angle choisi, votre accroche peut directement cibler les personnes désirées. Aucun intérêt de parler aux lecteurs qui ne sont pas vos potentiels clients.

    N’oubliez pas que la promesse faite dans l’accroche doit être donnée dans le reste article au risque de décevoir et de perdre un potentiel client.

  3. Délivrer un message entier : d’après David Ogilvy, grand pape de la publicité, 80% des lecteurs liront l’accroche et passeront à autre chose avant même d’avoir lu le reste du contenu. Pour résoudre ce problème, D. Ogilvy préconise d’inclure la promesse de la vente et le nom de la marque dans votre accroche.

  4. Inciter la cible à lire le reste du contenu. Plusieurs façons de faire :
  • Utiliser l’intrigue, l’humour et le mystère
  • Interpeller par une question ou par une déclaration provocante
  • Promettre une récompense,…


Quatre types d’accroche efficace

Pour résumer, nous en avons choisi 4 (d’autres sont disponibles).

  1. L’accroche direct met directement en avant la proposition de vente.

  2. L’accroche indirect consiste à piquer la curiosité et à donner les réponses dans le corps de la page.

  3. L’accroche “Comment ?” donne la promesse d’une information solide, d’un conseil avisé et/ou d’une solution à un problème.
    Comment faire du référencement naturel ?
    Comment attirer plus de visiteurs sur son site ? 
    Comment investir dans l’immobilier ?

  4. L’accroche “Raisons pour lesquelles” qui est une liste de caractéristiques commerciales du produit dans un plan de type (1.2.3.).

Les 7 formats de content marketing qui font leur preuve
Les 10 avantages de la Progressive Web App
Les 5 outils pour travailler votre référencement
Les 8 points à respecter pour faire de l’email marketing

La formule des U

Une accroche doit suivre la formule des U, c’est-à-dire :

  • évoquer l’urgence (donner une raison d’agir maintenant avec une offre spéciale limitée dans le temps, par exemple)
  • être unique (dire quelque chose de nouveau ou sous un angle différent)
  • être ultra-spécifique (capacité à «teaser» sur un avantage produit pour susciter l’intérêt d’en savoir plus)
  • être utile (offrir un bénéfice client, très rapidement)

Plus l’accroche est facile à comprendre, plus elle fonctionne. Cela paraît simple. Pas tant que ça.

Pourquoi certaines accroches ne fonctionnent pas ?

Elles sont ennuyantes, des phrases trop longues, l’utilisation de clichés, des mots techniques ou complexes, qui ne vont pas directement au but, un manque de spécificité, un manque d’organisation du contenu,…


11 astuces pour écrire une accroche claire

  1. Se mettre dans la peau de sa cible. Se demander si le lecteur comprend notre écrit et que le message voulu est bien passé.

  2. Organiser soigneusement les arguments de vente. L’accroche met en avant l’argument principal, le premier paragraphe doit y répondre.

  3. Diviser l’écriture en court paragraphe. Rendre la lecture agréable, fluide et compréhensible. Aérer chaque paragraphe.

  4. Utiliser des phrases courtes. Diviser une longue phrase en deux, ou utiliser la ponctuation pour faciliter la compréhension. Varier la longueur des phrases pour créer du dynamisme. Commencer chaque nouvelle phrase par une nouvelle idée.

  5. Utiliser des mots simples. Se faire comprendre du plus grand nombre doit être votre objectif.

  6. Oublier les termes techniques. La cible n’a pas la même connaissance technique de votre produit et n’utilise pas le même jargon que vous. Ça, en revanche, ne l’oubliez pas !

  7. Être concis. Supprimer tous les mots qui ne servent pas à la compréhension : les redondances, les formes passives, tous les “tics grammaticaux” qui apportent aucune valeur à votre contenu.

  8. Être spécifique. Inclure le plus d’arguments possibles à-propos de votre produit.

  9. Aller directement au but. Rien de plus agaçant que de tourner autour du pot !

  10. Ecrire dans un style conversationnel, avec un ton amical. Clair, simple et facile à comprendre. Cela permet de créer un sentiment de proximité ;)

  11. Utiliser la mise en forme de votre contenu pour faciliter sa lecture (bullets points, des listes numérotées,…). La mise en forme joue un rôle principal.

Rappelons que l’accroche est l’élément principal qui permet de capter l’attention, de gagner le cœur de votre cible, avant de vendre votre produit. C’est la première étape de la persuasion. L’accroche doit être créative mais elle doit surtout permettre de vendre plus. C’est sur cette base que l’on jugera de sa pertinence.

Intéressé(e) ? Nous vous proposons notre expérience de l'optimisation éditoriale.

Faites auditer votre trafic, votre référencement, votre marquage statistique, votre e-reputation ou simplement contactez-nous pour tout besoin sur votre présence digitale.

Partager