Tracking Server-Side : la solution pour la mesure de vos performances publicitaires ?

Publié le : 17 avril 2024
Image d'illustration : le server side tracking pour vos campagnes by SYNERWEB

Avec la fin des cookies tiers annoncée par Google, le Tracking Server-Side se présente comme une solution efficace pour continuer à suivre la performance de vos campagnes.

Il offre également la possibilité de contourner les bloqueurs de publicité afin d'obtenir des données de meilleure qualité, mais également de contrôler intégralement les données fournies par les internautes.

Découvrons ensemble comment fonctionne le Tracking Server-Side et comment cela va vous permettre de mesurer efficacement vos campagnes.

Tracking Server-Side vs Tracking Client-Side : de quoi parlons-nous ? 

Le tracking server-side permet de recueillir les données des utilisateurs sur un site web en les faisant transiter par un serveur, avant de les envoyer à une plateforme tierce. Cette méthode diffère du tracking client-side où les données sont collectées directement depuis le navigateur de l'utilisateur.

En pratique, lorsqu'un utilisateur interagit avec un site web, des informations sont générées (par exemple avec des clics sur les Call-To-Action, des visites de page ou encore des achats). Ces informations sont identifiées par des tags mis en place sur le site web. Dans le cadre du tracking server-side, ces données sont envoyées à un serveur intermédiaire avant d'être transmises à la plateforme d'analyse ou à la plateforme publicitaire concernée.

Ce type de suivi offre une meilleure maîtrise des données et une indépendance vis-à-vis des cookies tiers.

Il existe différentes plateformes de server-side telles que Tealium, Tag Commander ou encore Google Tag Manager. Chacun de ces outils présente des avantages, il est donc essentiel de choisir celui qui correspond le mieux à vos besoins spécifiques et à vos objectifs marketing.

Quels avantages pour les campagnes avec le Server-Side Tracking ? 

Le Server-Side Tracking offre d'importants avantages pour le suivi de vos campagnes publicitaires :

  • il permet de contourner efficacement les ad-blockers, les navigateurs anti-tracking et l'ITP (Intelligent Tracking Prevention). Ainsi, vous bénéficiez ainsi de données plus fiables et plus complètes pour optimiser vos campagnes.

  • il permet d'optimiser votre performance. En déplaçant une partie du tracking sur le cloud, vous réduisez la surcharge de balises JavaScript côté client et améliorez le temps de chargement des pages.

  • il offre un meilleur contrôle des données collectées et traitées. En traitant les données des utilisateurs sur votre propre serveur ou sur les serveurs d’une solution tierce, vous pouvez transformer, enrichir ou exclure les informations collectées en fonction de vos besoins, là où il est impossible de contrôler les données collectées par des scripts posés directement côté client. 

Quelles obligations en matière de Server-Side et de cookies ?

Les cookies tiers sont souvent utilisés par des partenaires commerciaux ou des fournisseurs de services pour suivre l'activité des utilisateurs sur différents sites. Cependant, ces fichiers posent des problèmes en matière de conformité avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).

Dans le but de mieux protéger les données de ses internautes, Google a décidé de mettre fin aux cookies tiers de son navigateur Chrome. Une fin programmée qui devait avoir lieu au second semestre 2024, mais qui devrait finalement avoir lieu début 2025 en raison de désaccords persistants entre l'industrie de la publicité, les autorités de régulation et les développeurs.

Le tracking server-side offre une solution pour la mesure de vos performances publicitaires en vous permettant de vous passer des cookies tiers et en protégeant les données de vos utilisateurs. En effet, les données transitent directement sur le serveur du site web, ce qui peut faciliter la gestion du consentement des utilisateurs.

Toutefois, il est essentiel de vérifier régulièrement la conformité de votre site à la réglementation RGPD, notamment en ce qui concerne l'utilisation de ces cookies.

Pourquoi mettre en place une collecte de données publicitaire en Server-Side ?

Le tracking server-side permet de collecter des informations directement sur le serveur, limitant ainsi les pertes de données liées aux blocages de publicités, aux restrictions du navigateur et à la fin des cookies tiers.

Par ailleurs, la confidentialité et la sécurité des données sont également améliorées. En traitant les données au niveau d'un serveur proxy, il est possible de contrôler plus finement ce qui est envoyé, quand et comment vers les plateformes tierces.

Comment fonctionne le Tracking publicitaire avec le Server-Side ?

Le tracking publicitaire avec le server-side repose sur une logique de collecte et d'analyse des données directement sur le serveur, et non sur l'appareil de l'utilisateur comme c'est le cas avec le tracking client-side.

Le fonctionnement est assez simple : lorsqu'un utilisateur interagit avec un site web, les informations générées par cette interaction sont envoyées à un serveur intermédiaire, aussi appelé serveur proxy. Ce dernier traite les informations avant de les transmettre à un serveur de destination, qui peut être un outil d'analyse ou une plateforme publicitaire.

Ce flux de données est souvent orchestré par des balises ou tags, qui permettent de déclencher l'envoi des données en fonction des actions de l'utilisateur. C'est une approche qui offre une meilleure maîtrise des données et une plus grande indépendance vis-à-vis des cookies tiers.

Quels sont les enjeux du tracking Server-Side ?

Conserver un niveau de collecte identique

Pour maintenir le même niveau de collecte de données avec le tracking server-side, il est crucial d'adopter une stratégie adaptée. En effet, le passage du tracking client-side au tracking server-side ne doit pas impacter la qualité ou la quantité des données collectées.

Une première approche consiste à utiliser un modèle hybride, combinant à la fois le tracking client-side et le tracking server-side. Cela permet de bénéficier des avantages des deux méthodes et de garantir une collecte de données optimale grâce au dédoublonnage des évènements via un “even-id”.

Il est également possible de mutualiser les requêtes d'envoi de données. En effet, plutôt que d'envoyer les données une par une, la requête mutualisée permet d'envoyer plusieurs données en une seule requête. Cela réduit le nombre de requêtes et améliore l'efficacité de la collecte.

Enfin, il est essentiel de bien configurer son serveur pour garantir une collecte optimale. Cela concerne notamment le choix du type de serveur, la configuration de son sous-domaine et l'optimisation de son temps de chargement.

La proxyfication : un aspect du server side

Et si nous vous disions que vous utilisiez peut-être déjà du server side, mais que vous n'étiez pas au courant ? En effet la proxyfication est un aspect du server side, son cas d'usage le plus courant concerne la proxyfication de Google Analytics 4

Cette technique consiste à faire transiter les requêtes et les réponses à travers un serveur proxy pour, entre autres, masquer l'adresse IP réelle de l'utilisateur. Le serveur proxy agit comme un intermédiaire entre l'utilisateur et les services tiers, permettant une meilleure maîtrise des données envoyées.

Il existe de nombreuses solutions pour proxyfier les données des utilisateurs. Parmi elles, on retrouve le gestionnaire de cookies Sirdata qui propose de proxyfier le suivi GA4 selon les instructions de la CNIL via ses propres serveurs et une implémentation facilitée.

Conserver un fonctionnement Tag Management

Exemple visuel du fonctionnement du client-side et server-side tracking SYNERWEB

La gestion des tags est une partie intégrante du tracking server-side. Elle est généralement réalisée grâce à des outils de Tag Management tels que Google Tag Manager ou d'autres solutions spécifiques. En termes de fonctionnement, les balises sont exécutées côté serveur au lieu du navigateur client. Cela permet de contrôler précisément les tags qui sont déclenchés et quand, en fonction des actions de l'utilisateur.

Pour conserver un fonctionnement optimal de Tag Management avec le server-side, l'utilisation d'un conteneur serveur est recommandée. Ce conteneur servira à stocker tous les tags, déclencheurs et variables nécessaires pour le suivi. Ensuite, il s'agira de définir les conditions d'envoi de ces tags vers le serveur. Ces conditions doivent être basées sur les diverses actions de l'utilisateur, mais également en fonction de vos objectifs.

Maîtriser ses coûts

Le coût du tracking server-side représente un facteur clé à prendre en compte pour les entreprises. Les coûts peuvent varier en fonction de plusieurs facteurs, dont la technologie utilisée, la plateforme de stockage (Google Big Query, AWS, Azure...), et l'infrastructure nécessaire pour héberger le serveur.

Il est également crucial de considérer les coûts liés à l'exploitation des ressources cloud. Une bonne gestion de ces ressources peut permettre de réduire significativement les coûts. Il est aussi possible de recourir à des solutions d'hébergement de server-side tracking comme TAGGRS et Addingwell, qui proposent des abonnements à des tarifs attractifs.

Enfin, gardez à l'esprit que bien que le tracking server-side nécessite un investissement initial, mais aussi un investissement dans le temps. Cet investissement permet de contrecarrer la perte du niveau de collecte à venir.

Modes d'implémentations du tracking server-side

Que vous utilisiez Google Tag Manager, Tealium ou Tag Commander, le tracking server-side fonctionne en déplaçant l'exécution des balises de tracking du navigateur client au serveur. Il est toutefois nécessaire d'utiliser (ou continuer à utiliser) un conteneur côté client pour envoyer les données au conteneur côté serveur.

Si vous disposez déjà d'un conteneur client, il est possible de capitaliser sur le tracking déjà en place pour votre transporter tag (balise qui assure l’envoi des informations du client au serveur).

Pour ce faire, vous devez d'abord créer un conteneur serveur dans votre gestionnaire. Ce conteneur contiendra toutes les balises, déclencheurs et variables nécessaires pour le suivi.

Une fois que vous avez défini les balises et les variables, vous pouvez définir les conditions d'envoi des balises au serveur. Ensuite, ces informations sont envoyées à votre serveur, qui les transmet ensuite à la plateforme de tracking appropriée.

Cela permet non seulement une meilleure gestion de vos balises, mais aussi une plus grande maîtrise des données collectées. Cependant, cela exige une connaissance technique plus approfondie sur la configuration et la gestion des serveurs.

Utilisation avec Google Tag Manager

Si vous utilisez Google Tag Manager, l'intégration des régies publicitaires avec le tracking server-side repose côté client sur une balise Google (Google Ads ou GA4) qui assure le rôle de transporter tag (cela permet notamment de gérer le consent mode nativement).

Si le consent mode est déjà en place côté client-side grâce à une intégration GTM, alors il sera également mis en place nativement côté server-side.

Exemple visuel du fonctionnement du server-side tracking Google SYNERWEB

A noter que pour la partie serveur, chaque régie a ses spécificités, telles que la nécessité d’utiliser un jeton ou non, ou encore la prise en compte du tracking hybride entre le server-side et le client-side. La galerie de modèles Google Tag Manager côté serveur permet de réduire le défi technique que cela représente.

Par exemple pour Google Ads : 

  • Jeton d’authentification non nécessaire 
  • Tracking hybride non pris en compte

Par exemple pour Facebook Ads : 

  • Jeton d’authentification nécessaire 
  • Tracking hybride recommandé

Par exemple pour Pinterest Ads : 

  • Jeton d’authentification nécessaire 
  • Tracking hybride obligatoire

N'oubliez pas que l'intégration des régies publicitaires avec le tracking server-side va supprimer la dépendance des pixels aux cookies tiers et va vous offrir un suivi plus précis des conversions. 

SYNERWEB a choisi Addingwell & GTM

Addingwell est un éditeur de logiciel spécialisé dans le tracking Server-Side. Sa solution s'intègre parfaitement avec Google Tag Manager (GTM), fournissant ainsi une plateforme facile à déployer. Il libère les clients des contraintes techniques, humaines et temporelles. Addingwell offre également une infrastructure robuste pour héberger votre conteneur GTM server-side, améliorant ainsi vos performances de tagging et protégeant vos données.

Addingwell dispose de serveurs en Europe, ce qui garantit une collecte de données rapide, sécurisée et respectueuse du RGPD. Côté tarification, Addingwell mise sur une transparence totale. Les coûts d'utilisation sont clairement détaillés, permettant ainsi une maîtrise optimale de votre budget.

Exemple visuel du fonctionnement du server-side tracking Addingwell SYNERWEB

De plus, la solution propose un plan Sandbox gratuit pour une première prise en main sans engagement. Des plans personnalisés sont également disponibles en fonction de vos besoins spécifiques.

Vous envisagez de mettre en place du tracking server-side pour le suivi et la mesure de vos campagnes publicitaires et vous souhaitez être accompagné ? Contactez nos experts

Faites auditer votre trafic, votre référencement, votre marquage statistique, votre e-reputation ou simplement contactez-nous pour tout besoin sur votre présence digitale.

SEO Camp, l'association du référencement
logo lauréat réseau entreprendre
Partager