La fin des cookies : que faut-il savoir ?

Publié le : 28 Avril 2023
La fin des cookies : que faut-il savoir ?

Depuis les débuts d’internet, les cookies sont les plus fidèles alliés de la publicité en ligne. Cependant, avec l’annonce de la fin des cookies tiers par Google, leur existence est désormais menacée. Cette situation a des implications majeures pour les annonceurs qui doivent repenser leur stratégie digitale pour continuer à atteindre efficacement leur public cible.


Dans cet article, plongeons dans le monde des cookies et analysons pourquoi certains sont amenés à disparaître. En fin d’article, explorez les alternatives innovantes aux cookies tiers afin de s’adapter à cette nouvelle réalité numérique.

 

Qu’est-ce qu'un cookie ?

La CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés) précise qu'un cookie est un fichier de code qu’un site web place sur l’ordinateur ou le téléphone d’un visiteur dans le but de collecter des données sur ses interactions avec le site. Les informations collectées peuvent inclure des préférences linguistiques, le panier d’achat ou encore l’historique de navigation sur le site.

En règle générale, on retient deux types de cookies :

 

1. Les cookies first-party / cookies internes

Comme son nom l’indique, les cookies internes (ou cookies first-party) sont des fichiers de données générés et stockés directement par le site qu’un utilisateur visite. Grâce aux cookies internes, les propriétaires de sites web obtiennent des informations dans le but d’améliorer l’expérience utilisateur. Ils permettent d’obtenir des réponses aux questions suivantes :

  • Combien de fois un visiteur est allé sur mon site web ?
  • Quelles pages le visiteurs a-t-il exploré ?
  • Combien de temps le visiteur a-t-il passé sur chacune des pages ?

 

2. Les cookies third-party / cookies tiers

Comme son nom l’indique, les cookies tiers (ou cookies third-party) sont de petits fichiers générés et placés par un domaine tiers, c’est-à-dire par un site web différent de celui que l’on visite. Contrairement aux cookies internes, les informations collectées ne concernent plus directement le site visité mais permettent tout de même d’obtenir des informations sur les habitudes des internautes. Les cookies tiers sont très utiles dans le domaine de l’e-commerce car ils permettent de personnaliser les campagnes publicitaires et d’effectuer du retargeting. Ils permettent d’obtenir des réponses aux questions suivantes :

  • Quels sont les autres sites visités à la suite du nôtre par les visiteurs ?
  • Quels produits les visiteurs ont-ils récemment achetés ?
  • Quels sont les centres d’intérêts des visiteurs ?

 

A quoi sert un cookie ?

Vous l’aurez compris, un cookie permet à un domaine de garder une trace de votre passage sur son site internet. Les cookies sont très utiles pour les professionnels de la publicité en ligne. Ils permettent aux annonceurs de mieux cibler leur audience et d’afficher des publicités personnalisées, en fonction des centres d’intérêt de chacun.


Pour l’utilisateur, le cookie permet de garder en mémoire des informations telles que l’identifiant client sur un site marchand, le panier d’achat ou les préférences linguistiques, lui faisant ainsi gagner du temps lors de sa reconnexion sur le site en question.

 

Pourquoi sont-ils amenés à disparaitre ?

Bien qu’ils soient très utiles, les cookies peuvent s’avérer problématique. En France, l'utilisation des cookies est régie par un organisme régulateur, la CNIL, qui veille à ce qu'ils ne soient pas utilisés de façon malveillante. C’est notamment le cas des cookies tiers, qui récoltent parfois des données sensibles à votre égard (adresse IP, localisation, historique de navigation en ligne…), menaçant ainsi votre vie privée. Les cookies tiers sont donc amenés à disparaitre pour des questions de confidentialité, dans un contexte où le Règlement Générale sur la Protection des Données (RGPD) sévit.


Google a d’ailleurs été sanctionné d’une amende de 100 million d’euros en 2020 par la CNIL après avoir utilisé des cookies tiers sans l’autorisation des utilisateurs. Suite à cette annonce, le géant américain a lui aussi enclenché le pas vers la fin des cookies tiers, avec une suppression complète prévue pour 2024, bien après Safari ou Firefox cela dit.

 

Quelles sont les conséquences de la fin des cookies tiers ?

Jusqu’ici, les cookies tiers étaient très utiles, voire nécessaires aux professionnels de la publicité en ligne. En effet, un visiteur reciblé par de la publicité après avoir quitté un site a 70% de chances supplémentaires de conclure un achat par rapport à n'importe quel autre visiteur, selon Invesp.


La fin des cookies tiers annonce donc une transformation importante du paysage de la publicité en ligne. En tant qu’annonceur, il deviendra plus complexe de recibler vos prospects. Les professionnels de la publicité en ligne devront élaborer de nouvelles stratégies pour comprendre le comportement et les centres d’intérêt de leur clientèle.


Du point de vue des internautes cependant, la fin des cookies tiers n’est pas une mauvaise nouvelle puisqu’elle implique une plus grande protection de leurs données personnelles.

 

Quelques alternatives aux cookies tiers

 

La Privacy Sandbox par Google

La Privacy Sandbox est une suite d’API ouvertes dont le but est de remplacer les cookies tiers afin de diffuser les publicités ciblées tout en protégeant les données personnelles des visiteurs de site web (et sans avoir besoin d’analyser leurs parcours utilisateurs).

Les cookies internes

Bien que les cookies internes peuvent également récolter des informations personnelles sensibles comme c’est le cas du cookie _ga des informations visant à améliorer l'expérience utilisateur.

Les cookies zero-party

Concept relativement nouveau, les cookies « zero-party » sont toutes les données qu’un internaute accepte de donner volontairement à un site qu’il visite, en remplissant un questionnaire par exemple. Le but des cookies zero-party est d’obtenir des informations sur vos préférences de produits, de marques ou de services afin de personnaliser l’expérience de navigation sur le site.

Le server side tracking

Le server-side tracking est une méthode de collecte de données qui se fait du côté du serveur d'un site web plutôt que du côté du navigateur de l'utilisateur. Cela permet de mieux contrôler les données collectées et de réduire les risques de vol ou de piratage de données. Cependant, le server-side tracking peut être complexe à mettre en place.

Alors menace ou opportunité de se renouveler sur le marché de la publicité ? Quoiqu’il en soit, le monde digital est en pleine évolution.
Vous souhaitez vérifier la conformité RGPD de votre site web ?
Contactez nos experts 

 

Faites auditer votre trafic, votre référencement, votre marquage statistique, votre e-reputation ou simplement contactez-nous pour tout besoin sur votre présence digitale.

Partager