Mobile-friendly & first en 2015 – Mobile-only en 2016 ?

Publié le : 15 janvier 2016

[Mise à jour 2018] : Qu’est-ce que l’index mobile first de Google ?

2015, année de la compatibilité mobile

Pour Google à la fin de l’année 2014, il ne s’agissait que d’un simple label de compatibilité discret annonçant « Site mobile » (ou Mobile-friendly en anglais). Puis est arrivé 2015, avec de nombreuses communications estampillées #MobileMadness et une annonce anxiogène pour le « 21 avril » dans les résultats mobiles. Cette date restera le jour où Google a pu mesurer son influence sur les éditeurs de sites et les agences bien au-delà des référenceurs. L’effet « Big Bang » n’a pas eu lieu mais on peut noter que les résultats ordinateur et mobile divergent davantage depuis l’automne.

Cette agitation ne doit pas occulter la croissance des applications, et son dynamisme. Google, pour qui ce secteur est éminemment stratégique, fait évoluer son moteur en conjuguant les deux supports :

  • Un soutien au trafic mobile des sites web à partir de la nouvelle norme AMP HTML.
  • L’indexation complète de toutes les applications au même titre que les sites

Travailler la rapidité du web mobile

Le futur résultat mobile sera beaucoup plus rapide. Avec l’AMP HTML, Google n’aiguillera plus le trafic vers les sites mais proposera une version en cache* hébergée par les serveurs de Google : plus rapide, et sans doute aussi très séduisant pour les utilisateurs. Annoncée pour demain ou plus précisément fin février 2016, ce langage est en cours de déploiement chez les grands acteurs du web. Les utilisateurs habitués à ce nouveau confort deviendront (encore) plus exigeants.

La levée des freins à l'indexation des applications

Tout utilisateur de smartphone en a fait l’expérience : on trouve dans les résultats de Google des liens vers des applications. Certains sont proposés pour installer une application pertinente, d’autres pour consulter directement l’application que vous avez installée et qui répond à votre recherche. Ce schéma récent est déjà dépassé puisque Google commence l’indexation de tous les contenus présents dans les applications (auxquels ses robots peuvent avoir accès). A la manière des résultats AMP HTML, le moteur proposera d’ailleurs une version « streaming » des applications permettant de visualiser l’application sans l’avoir installée.

Etre meilleur ou passer en deuxième page

Les technologies digitales évoluent sans cesse, et nous sommes encore loin d’une maturité des outils. Le rythme imposé par ces évolutions engendre des coûts élevés, mais on peut extraire une dominante des orientations de Google : l’expérience utilisateur est maintenant au centre des principales préoccupations du référencement naturel. Il ne s’agit donc plus forcément d’être au maximum présent et à jour sur tous les supports, mais de créer et d’optimiser un parcours utilisateur hors du commun.

Faites auditer votre trafic, votre référencement, votre marquage statistique, votre e-reputation ou simplement contactez-nous pour tout besoin sur votre présence digitale.

Partager